Comment augmenter la visibilité de votre page Fan Facebook

5 mai 2014 | Maryline Bernard-Castel | Marketing digital, Tous les articles

Etre présent sur Facebook, c’est bien. Y être visible, c’est mieux. 

En tant qu’utilisatrice assidue de Facebook, je me trouve devant mon fil d’actualité et puis, d’un coup, j’ai une soudaine illumination : « Ca fait une éternité que je n’ai rien vu sur la marque/entreprise X ou Y !! Elle est où ? » Idem avec certains amis : « Il est mort ou quoi, Bidule ? »  Ah non… Merci à l’algorithme Facebook de nous créer ces petites « frayeurs. »

Publication Facebook Lille Ma Ville

L’algorithme de Facebook change régulièrement, et la visibilité des publications de votre page Fan Facebook en est impactée.

Alors qu’avant vous touchiez environ 16 fans sur 100, aujourd’hui, une publication n’est vue que par 3 fans sur 100. Vous allez me dire, c’est vrai, ce ne sont pas n’importe lesquels. Ils font partie des personnes susceptibles d’être le plus intéressées par la publication. Mais comment augmenter ce que l’on appelait anciennement le « edgerank »?

On parle de contenu à valeur ajoutée, des publications intéressantes et pertinentes. Moi, je vais encore plus loin. C’est simple, l’intérêt est de créer un positionnement clair, fort et impactant, voire décalé. Interpellez vos clients sur ce qu’ils aiment, mais surtout… surtout… créez l’échange. La communication, ça ne se fait pas dans un seul sens. Alors, ne parlez pas que de vous !

Asos m’a interpelé dernièrement avec sa publication sur les 10 films cultes qui datent d’une dizaine d’années (http://www.asos.fr/femme/actu-mode/2014/01/21-tues/films-10-fr/?affid=8653&WT.tsrc=Social+Campaigns)

J’ai aimé le « Ca ne nous rajeunit pas tout ça » Comme s’ils avaient été dans le canap’ avec nous, il y a 10 ans. Puis, aujourd’hui, on se remémore ensemble les vieux souvenirs. Le positionnement éditorial est ainsi intéressant. Et pourquoi pas aller encore plus loin en proposant d’acheter le même maillot de bain qu’Allie dans « N’oublie jamais » !

Dernièrement, Lille Ma ville m’a aussi emmenée 50 ans en arrière sur la place de la gare Lille Flandres : vieilles voitures, belle bâtisse… Mais oui, c’est vrai que l’on « arriverait presque à ressentir l’ambiance de l’époque sur cette photo. » Pas de politique, pas de message ennuyeux. Lille Ma ville m’a fait voyager dans le temps, l’espace de quelques secondes…

Des publications Facebook issues d’un partage

L’algorithme Facebook modifie la visibilité des publications ne comportant qu’un simple lien. La publication en mode « partage » aura plus de chances d’être visible.

Objectif : apporter du contenu toujours plus intéressant, cette fois sur la forme. Vous séduirez toujours plus via une vidéo qu’une simple phrase.

Exemple : en publiant seulement un simple lien, vous serez moins visible. L’algorithme Facebook modifie la visibilité sur ce type de publication.

En bref, ce qu’il faut retenir :

Stop au volume ! Fidélisez des fans de qualité, et arrêtez de penser au « nombre maximum de fans »

A noter également :

Contrairement à certaines idées reçues, gagner en visibilité sur Facebook est différent de gagner en visibilité sur Google. En effet, Twitter ou Facebook n’impacte pas l’algorithme Google, et le nombre de followers d’un compte Twitter/nombre de j’aime sur Facebook n’impacte pas votre positionnement sur le moteur de recherche. C’est à dire que le positionnement améliore l’audience mais la réciproque n’est pas vraie. (ce n’est pas parce qu’un site a un fort trafic qu’il sera forcément bien positionné dans les moteurs de recherche)

Asos_article_ok

Lille_ma_ville

La publicité Facebook

Pas de surprise. La publicité facebook (payante) compense le changement. Sponsoriser la page pour toucher plus de fans, booster ou stimuler une publication : les messages publicitaires via Facebook vont permettre de gagner en efficacité et développer le reach.

Maryline Bernard-Castel

Maryline Bernard-Castel

LinkedIn 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *